Pratiquer “la crise de calme”

Pratiquer “la crise de calme”

                         

Pratiquer

la « crise de calme » 

Cohérence cardiaque du courant Heartmath  

 

 

 

Aide et astuces pour préserver sa santé et renforcer son système immunitaire

Le stress, dans ces temps d’inquiétude imposés par le coronavirus, peut venir fragiliser notre personne à la fois sur le plan physique, psychique et émotionnel.

Pour rappel, le stress est un syndrome naturel d’adaptation de l’organisme afin de répondre par des moyens physiologiques et psychiques à une situation donnée ; il est donc normal d’en avoir mais anormal lorsqu’il devient chronique.

Notre système nerveux autonome est aux commandes.

Lorsque nous estimons mentalement (même en imagination) une situation anxiogène ou préoccupante, notre mental peut s’emballer, ou nos émotions déborder ou encore ressentir physiquement un inconfort plus ou moins supportable.

Basiquement, les réactions de fuite, d’attaque (violences verbales ou physiques), ou d’inhibition sous l’effet de la pression, deviennent une réponse naturelle à travers nos comportements.

Même lorsque le danger n’est que « imaginé » notre organisme, dans un but de protection, continue à réagir comme à l’époque où nous étions des hommes de Cro-Magnon.

La bonne nouvelle est qu’au 21é siècle, nous avons appris à éviter que notre système nerveux ne s’emballe et nous amène à l’épuisement émotionnel, physique ou psychique, en nous prenant en main.

Des activités comme la sophrologie, la médiation, le yoga, le sport, l’art, la marche consciente, les partages entre amis, et bien d’autres activités encore nous permettent de calmer notre mental et l’ensemble de notre organisme, en revenant sereinement à l’instant présent.

La cohérence cardiaque, en provenance des Etats Unis, est une des dernières pratiques étudiées par des équipes de scientifiques, médecins, spécialistes des neurosciences, spécialistes de l’impact des ondes sur notre organisme. La respiration, au cœur de cette pratique, va aider notre système nerveux.

En France, David Servan-Schreiber dans la complémentarité des soins de support (qui soutient l’immunité du patient) en a été le précurseur dans les années 90.

Je vous propose ici une pratique informelle, rapide et très facile, pour aider le système sympathique (votre accélérateur) à laisser plus de place au système parasympathique (le frein) et permettre à votre organisme de s’équilibrer et vous aider à réagir face à une situation.

Cohérence cardiaque du courant Heartmath de Mac Craty

Pratique formelle « la crise de calme » utilisation d’une manœuvre vagale à faire plusieurs fois dans la journée pour créer un conditionnement et faciliter les pratiques formelles.

Je vous souhaite une bonne pratique. (voir audio joint)

Les pratiques formelles 5’ à 10 minutes (parfois plus) suivront à travers d’autres post.

Soyons tous des colibris 😊